Les bonnes pratiques
 
 
Un ou une judoka doit se présenter en compétition ainsi qu’à l’entraînement avec un judogi toujours propre, les ongles des mains & des pieds doivent être coupés, & doit avoir une propreté corporelle irréprochable. 
 
Les cheveux longs doivent être rattachés, le port de bijoux (collier, montre, boucles d’oreilles, piercing, etc…) sont proscrits pour la pratique du judo & du ju-jitsu.
 

Une fois ces quelques recommandations respectées, le ou la judoka est prêt à monter sur le tatami.

 

Pour profiter au maximum de la pratique du judo, il faut:

Arriver à l’heure au cours par respect pour le professeur et les autres judokas et de respecter les cours précédents et suivants en gardant une attitude silencieuse autour du tatami
- Avant, pendant et après le cours,  laisser votre portable éteint ou en mode silencieux.

 

A noter qu’il est interdit de :

- marcher pieds nus hors du tatamis 

- Éviter intentionnellement de saisir l'adversaire afin d'empêcher toute action dans le combat,-

 En position debout, tenir continuellement le bout de la manche de l'adversaire dans un but défensif (généralement de 3 à 5 secondes) ou saisir la manche en la tordant,

- En position debout, tenir continuellement les doigts entrelacés de l'une des deux mains de l'adversaire afin d'empêcher toute action dans le combat (généralement de 3 à 5 secondes),

- Introduire un ou plusieurs doigts dans la manche ou le bas du pantalon de l'adversaire ou de saisir en tordant sa manche,

- En position debout, prendre une saisie qui n'est pas "normale" sans attaquer (généralement de 3 à 5 secondes),

- En position debout saisir le ou les pieds, la ou les jambes ou encore le pantalon de l'adversaire avec une ou deux mains, sauf dans le cas d'une attaque simultanée dans le but d'appliquer une technique de projection,

- Enrouler l'extrémité de la ceinture ou de la veste autour de n'importe quelle partie du corps de l'adversaire,

- Saisir le kimono entre les dents,

- Introduire le pied ou la jambe dans la ceinture, le col ou le revers de l'adversaire,

- Frapper la main ou le bras de l'adversaire afin de l'obliger à lâcher sa saisie,

- Tordre le ou les doigts de l'adversaire afin de l'obliger à lâcher sa saisie,

- Défaire intentionnellement son kimono, dénouer ou renouer sa ceinture ou rattacher son pantalon sans l'autorisation de l'arbitre.